Mines de poupées

Mines de poupées, semblant d'humains
Mannequins et poupées dans l'art moderne et contemporain


Avec Hans Bellmer, Denise Bellon, Roger Ballen, Jake et Dinos Chapman, Bernard Faucon, Maike Freess, Olivier Rebufa, Paul McCarthy, Tony Oursler.

Mannequins, automates, poupées et marionnettes, autant d’objets confectionnés à l’image de l’homme. Inquiétantes ressemblances avec l’humain, ils se jouent de notre perception et oscillent entre l’animé et l’inanimé, le vivant et le non-vivant. Ces ersatz apparaissent ainsi comme un champ d’investigation plastique et sémiologique riche pour les artistes. Lié à un sentiment de déshumanisation entre autres, les peintres d’après-guerre, en particulier ceux du courant surréaliste et de la Nouvelle Objectivité ont développé le thème du mannequin dans leurs oeuvres. 
Symbole de vacuité ou réceptacle de tous les fantasmes, les mannequins et leurs dérivés offrent de l’art moderne à nos jours un matériau pour des expérimentations et des réflexions multiples, qu’elles portent sur la représentation en elle-même ou bien sur une critique sociale ou sociétale.

Fiche technique : 
- Prévoir deux mini vidéo-projecteurs, un rouleau de papier bulle pour l'emballage et le ré-emballage des oeuvres.
- Un régisseur sur 2 jours pour le montage et un régisseur sur une journée pour le démontage

Bernard Faucon, Diabolo Menthe,1980  
                                                                                                                         

                                                                                                       
Paul McCarthy, Fear of mannequins, wig heads,
Hollywood boulevard, 1971

                                                                                                                                                                                                                  
Denise Bellon, Salvador Dali et son mannequin,1938
Ċ
sandrine Ayrole,
27 janv. 2012 à 06:06
Comments